Bandeau Le blog Carréneuf

Quel système de chauffage pour mon projet RT 2012 ?

système chauffage maison neuve Carréneuf

24/04/2018

Le choix du mode de chauffage de votre maison individuelle est stratégique et dépend de plusieurs paramètres.


Afin de choisir un système de production de chauffage le plus adapté à votre projet, il est nécessaire de commencer par estimer les besoins énergétiques de votre maison. Par exemple, si vous avez opté pour une conception bioclimatique et choisissez des matériaux performants (isolation, vitrages, etc.), vos besoins énergétiques seront plus faibles que ceux d’une maison classique. La puissance de votre système sera par conséquent plus faible, ce qui limitera le coût d’investissement. Naturellement, des économies sur le long terme seront visibles. Dans ce cas, quels sont les modes de chauffages les plus adaptés à la RT2012 ! Nous avons sélectionné pour vous les suivants :

La chaudière gaz à condensation :

Couramment utilisée pour le chauffage, mais aussi la production d’eau chaude sanitaire, ce type de chaudière bénéficie d’un meilleur rendement que celui d’une chaudière classique puisqu’elle récupère la chaleur présente dans les vapeurs d’eau produites lors de la combustion. Ce système économique peut être associé à un plancher chauffant hydraulique ou bien à des radiateurs, selon vos attentes.

La pompe à chaleur :

Ce système permet de transférer la chaleur d’un milieu à un autre. Deux types de processus existent :

Système air/air : Ce système a pour principe d’absorber les calories de l’air extérieur pour les transférer dans chacune des pièces de votre maison.

Système air/eau : Il absorbe les calories de l’air extérieur et les transferts au réseau de chauffage liquide de votre maison. Ce dispositif peut être associé à des radiateurs « basses température », un plancher chauffant hydrique, et a même la possibilité de chauffer votre eau.

Le poêle à granulés :

Les poêles à granulés offrent un rendement bien supérieur aux poêles à bois traditionnels (bûches). Avec le format réduit et compact des pellets (plus communément appelés granulés) ainsi qu’une alimentation automatique, l’utilisation du poêle est maîtrisée et permet une manutention simplifiée par rapport aux poêles à bois classiques.

Cette solution semble être la plus économique à l’achat mais nécessitera des coûts d’entretiens non négligeables par la suite. Par ailleurs, nombreux sont les professionnels recommandant ce mode de chauffage pour les surfaces habitables inférieures à 100 m². Au-delà, il sera difficile de maintenir une température homogène dans toute la maison. Cette problématique reste tout de même corrigeable en prévoyant des appoints électriques dans les pièces éloignées du poêle.

Le raccordement à un réseau de chaleur :

Dans le cas où votre maison est construite dans une rue alimentée par un réseau de chaleur, il peut être intéressant de s’y raccorder. En effet, un échangeur de chaleur vous fournira de l’énergie pour le chauffage mais aussi l’eau chaude sanitaire. Ce choix a pour but de favoriser les énergies, par conséquent d’être intéressant d’un point de vue écologique puisque les réseaux de chaleurs sont généralement alimentés par une énergie renouvelable (biomasse) ou par la revalorisation de déchets.

Le poêle à bois et l’insert :

Si vous habitez dans une région où vous avez la possibilité de vous fournir en bûches à un tarif intéressant, la solution du poêle à bois ou de l’insert peut être avantageuse. En termes de rendement, il reste cependant inférieur à celui du poêle à granulés.

être rappelé
Contactez-nous